Incendie chez Lubrizol: le parquet de Paris élargit son enquête et vise directement les entreprises

Après avoir ouvert une information judiciaire contre X, le parquet de Paris a étendu le périmètre des infractions sur lesquelles les trois juges d’instruction doivent enquêter à la suite de la catastrophe rouennaise. Cette fois, les entreprises Lubrizol et Normandie Logistique sont directement visées. Une enquête de notre partenaire Le Poulpe.

Manuel Sanson (Le Poulpe)

9 janvier 2020 à 19h44

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

La justice resserre son étau autour de Lubrizol et Normandie Logistique. Officiellement, depuis le gigantesque incendie survenu le 26 septembre 2019 à Rouen, trois juges d’instruction parisiens sont chargés de mener les investigations. Une communication du parquet de Paris d’octobre 2019 indiquait qu’ils avaient été saisis à la suite de l’ouverture d’une information judiciaire contre X, notamment pour des faits de mise en danger de la vie d’autrui et destruction involontaire par la violation manifestement délibérée d’une obligation de sécurité. 

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal