Affaire Tapie: l'argent du scandale s'envole à Malte

Par

Après avoir touché un pactole de plus de 200 millions d'euros (net) prélevés sur fonds publics, Bernard Tapie a investi fin 2010 à Malte, place privilégiée de l'optimisation fiscale, en prenant 20% des parts d'une société d'aviation domiciliée dans l'île.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Pour prendre de la hauteur face aux tumultes de l'affaire qui porte son nom, dont les derniers développements se révèlent de plus en plus gênants pour le gouvernement français, Bernard Tapie a trouvé la solution: regarder ailleurs et investir dans les jets privés. Mais pas dans n'importe quel pays.