mot de passe oublié
11 euros par mois

Construisez avec nous l'indépendance de Mediapart

Souscrivez à notre offre d'abonnement à 11€/mois et découvrez notre nouvelle application mobile disponible sur Android et iOS.

Je m'abonne
Mediapart mar. 3 mai 2016 3/5/2016 Édition de la mi-journée

Le Grenelle de l'environnement revient, mais dans quel état?

9 juin 2009 | Par Jade Lindgaard
Le succès électoral d'Europe Ecologie va-t-il profiter au Grenelle de l'environnement? C'est ce qu'espèrent les écologistes alors que les députés débutent aujourd'hui l'examen en deuxième lecture du projet de loi «Grenelle-1». Le gouvernement s'affiche plus que jamais en champion de la défense du climat. Dans les faits, son bilan est moins vert qu'il ne le prétend.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le conservatisme cool («cool conservatism»), c'était le nom donné à la fin des années Blair aux nouveaux conservateurs qui, sous l'égide de leur jeune leader David Cameron, se distinguaient des travaillistes en prétendant faire une priorité de la lutte contre le changement climatique. La majorité présidentielle de Nicolas Sarkozy se rêve-t-elle aujourd'hui en UMP «cool», championne de la défense de l'environnement ? C'est ce que semblaient indiquer, dimanche soir, les multiples réactions de satisfaction de membres du gouvernement face au succès de la liste Europe Ecologie.