La justice accable une société fondée par Minc et Bergé

Par

Dans un arrêt en date du 2 juillet, la cour d'appel de Paris a condamné la société Oléron Participations, l'administrateur judiciaire Hubert Lafont et le Crédit lyonnais à 6 millions d'euros de dommages et intérêts au profit de l'industriel italien Carlo de Benedetti, victime d'une «vente frauduleuse». L'affaire, que Mediapart avait révélée en janvier 2008, prend d'autant plus de relief que la société Oléron Participations a pour fondateurs Pierre Bergé et Alain Minc, lequel a dans le passé joué un rôle majeur dans le naufrage en France et en Belgique du groupe du même... Carlo de Benedetti.

Nous mettons en ligne l'intégralité de l'arrêt.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C'est un rebondissement dans une interminable confrontation judiciaire, révélée voici près d'un an et demi par Mediapart: dans un arrêt (que l'on peut télécharger ici), la cour d'appel de Paris a condamné jeudi 2 juillet un administrateur judiciaire, le Crédit lyonnais et la société Oléron Participations, fondée par Alain Minc et Pierre Bergé, à verser 6 millions d'euros à une société, Ciga Luxembourg, dont l'actionnaire est l'industriel italien Carlo de Benedetti.