À Douarnenez, « il est devenu impossible de se loger »

Rattrapée par le développement touristique et l’essor des maisons secondaires, la ville industrielle de Douarnenez peine à loger ses habitants. Une manifestation contre le mal-logement y est prévue ce samedi 10 septembre.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

« D’apparence commune, les Douarnenistes se distinguent par leurs chants territoriaux remarquables […], leur pelage paré de couleurs bariolées en fin d’hiver. Toute l’année, ils installent leurs nids dans tous les quartiers de la ville pour élever leurs marmouz [enfants en breton – ndlr]. Leur présence est cependant menacée dans un environnement soumis à une forte pression immobilière. » Les affiches, au format A4, ont commencé à fleurir sur les murs de la petite ville côtière de Douarnenez (Finistère), à la veille d’une manifestation contre la crise du logement ce samedi 10 septembre.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal