Europe Ecologie-Les Verts phosphore sur son avenir

Par

Laminé aux dernières élections, le parti écologiste planche jusqu’à la fin de l’année sur un nouveau mouvement, plus large, plus ouvert aux ONG, et opérationnel fin 2018. « On n’est pas encore aux fondations, pour l’instant on fait les plans », explique un cadre. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« On n’a plus de députés, on a encore quelques sénateurs, on a perdu des adhérents et, du côté des médias, on est sortis des radars. » En quelques mots, Alain Coulombel, secrétaire national adjoint du parti, résume la crise inédite que traverse Europe Écologie-Les Verts. Depuis début septembre, le parti a cependant lancé un processus de refondation, comme l’ont fait les autres grands battus de l'année électorale, le PS et LR.