mot de passe oublié
11 euros par mois

Construisez avec nous l'indépendance de Mediapart

Souscrivez à notre offre d'abonnement à 11€/mois et découvrez notre application mobile disponible sur Android et iOS.

Je m'abonne
Mediapart dim. 29 mai 2016 29/5/2016 Dernière édition

2012: l'UMP exploite la défiance envers le corps enseignant

9 novembre 2011 | Par Lucie Delaporte
La majorité présentait mardi soir ses propositions pour l’école dans une convention préparant le projet 2012. L’UMP prône une libéralisation du système éducatif, l’autonomie des établissements et la modification du statut des enseignants. Passant sous silence les suppressions de postes et le saccage de la formation, l’UMP joue sur les attentes – et les angoisses– des classes moyennes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La majorité au grand complet. Mardi soir, Luc Chatel, Laurent Wauquiez, Jean-François Copé, Nadine Morano se sont succédé au théâtre Bobino à Paris pour marteler les «succès» de la droite en matière d'éducation et présenter les trente propositions du projet 2012. L'UMP a voulu montrer qu'elle occupait le terrain monopolisé ces dernières semaines par les débats entre socialistes autour, notamment, de la proposition de François Hollande de rétablir en cinq ans les 60.000 postes supprimés dans l'Education nationale.