Entre Notre-Dame-des-Landes et le Larzac, une longue histoire de soutien

Des milliers de personnes ont fêté la victoire, samedi 10 février, après l’expiration de la déclaration d’utilité publique de l’aéroport. Ces quarante ans de lutte doivent autant au Larzac qu'aux mobilisations du Grand Ouest.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Novembre 2012, manifestation de réoccupation de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes après l’échec de l’évacuation des occupant·e·s par les gendarmes. Une banderole accrochée à l’arrière d’une bétaillère : « Gardarem nostra dona ». Nous garderons Notre dame (des landes), comme les paysan·ne·s de l’Aveyron proclamèrent pendant toutes les années 1970 : « Gardarem lou Larzac ».

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal