Barbie: le grand bond en arrière

Conçue comme avant-gardiste, la célèbre poupée est devenue rétrograde dans les années 1990. Retour sur soixante ans d'images des femmes véhiculées par la célèbre poupée blonde. 

Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Le 9 mars 1959, la société Mattel présente sa nouvelle poupée de plastique à la Foire aux jouets de New York. Ruth Handler sa créatrice voulait initialement en faire un objet d’émancipation pour les petites filles. Dans les années 1960, Barbie fait bien sûr attention à son apparence et à ses toilettes, mais elle embrasse aussi une carrière : chirurgienne, astronaute, candidate à la présidentielle...

Mais en 1990, l’image de la célèbre poupée de plastique se transforme pour séduire une cible de plus en plus jeune, quitte à abandonner le message avant-gardiste qu’elle portait à ses débuts. Misère, Barbie devient princesse et porte des robes roses à paillettes.

À écouter sur France Culture

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale