L'emprunt caché de l'UMP de Copé auprès d’un industriel français

Par

L'UMP s'est endettée, sous Jean-François Copé, auprès d'un industriel fortuné, Jean-Pierre Savare, fabricant de billets de banque. Une opération d'un montant de 500 000 euros restée jusqu'ici secrète. « Ce mélange des genres est profondément malsain », réagit le trésorier du Parti socialiste.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Ultra-endetté, le parti de Nicolas Sarkozy doit beaucoup d’argent à ses banques, mais pas seulement. D’après nos informations, l’UMP a aussi contracté, sous la présidence de Jean-François Copé, un emprunt confidentiel de 500 000 euros auprès d’un industriel français, Jean-Pierre Savare, 51e fortune hexagonale avec sa famille si l’on en croit le magazine Challenges, président d’Oberthur Fiduciaire, l’un des plus gros fabricants privés de billets de banque au monde, fondateur d'un groupe familial qui s'est aussi diversifié dans les valises « intelligentes » pour le transport de cash.