Feux de forêt : les réquisitoires accablants de deux préfets

Dans des lettres confidentielles, deux préfets, celui de la région Paca en 2020 et celui du Var cet été, ont alerté le ministre de l’agriculture sur les conséquences de la réduction des moyens déployés par l’Office national des forêts. Macron veut pourtant porter à la tête de l’ONF l’une des principales responsables de ces coupes.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Faut-il ratifier la proposition faite par Emmanuel Macron de nommer Valérie Metrich-Hecquet directrice générale de l’Office national des forêts (ONF), alors qu’elle a joué un rôle majeur dans la cure d’austérité et les réductions d’effectifs massives imposées à l’établissement public ? D’abord de 2014 à 2018, comme secrétaire générale du ministère de l’agriculture ; ensuite comme patronne de Direction générale de la performance économique et environnementale des entreprises (DGPEEE), au sein de ce même ministère.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal