Procès du Carlton: DSK et ses «petites soupapes de récréation» face «au carnage»

Par

Au tribunal de Lille, l'ancien patron du FMI a été confronté mardi à Mounia et Jade, anciennes prostituées qui se sont constituées partie civile et selon lesquelles il ne pouvait ignorer leur statut. « Nous n’avons pas vécu les scènes de la même manière, je les ai vécues de façon amicale, elles les ont vécues de façon désagréable », a répondu Dominique Strauss-Kahn.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Lille, de notre envoyée spéciale.-   Le président du tribunal correctionnel de Lille, Bernard Lemaire, a fait lever les prévenus. Ils sont quatre hommes en costumes sombres qui ont partagé ces sorties « libertines » – au total onze rencontres en France, en Belgique et aux États-Unis entre 2009 et 2011. Ils comparaissent ce mardi 10 février 2015 pour proxénétisme aggravé.