Laurence Rossignol maintient sa critique de la «mode islamique»

Par

Laurence Rossignol a confirmé lundi 11 avril, sur Canal+, sa critique des marques fabriquant des vêtements de « mode islamique ». La ministre des familles et des droits des femmes avait déclenché fin mars la polémique en comparant les femmes qui choisissent de porter le voile aux « nègres américains qui étaient pour l'esclavage ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Laurence Rossignol a confirmé lundi 11 avril, sur Canal+, sa critique des marques fabriquant des vêtements de « mode islamique » et a évoqué la « pression des quartiers » et des « groupes salafistes » pour faire porter ces tenues aux femmes.