Parcoursup : la nécessité d’« optimiser » son dossier, un poison pour les lycéens et les enseignants

Par

Alors que les établissements de l’enseignement supérieur sélectionnent leurs futurs étudiants sur la plateforme Parcoursup, Mediapart raconte comment les élèves, avec l’aide de leur entourage et de leurs professeurs, optimisent leur dossier de candidature afin d’intégrer la formation qu’ils désirent.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Roxanne se considère comme privilégiée. La lycéenne en terminale souhaite intégrer une classe préparatoire « littéraire et sciences sociales », soit la très prisée hypokhâgne BL. « Si je compare à certains de mes amis, j’ai une plus grande probabilité d’intégrer la filière que je veux, avance celle qui a sauté sa classe de CP. Je suis dans un bon lycée, j’ai des bonnes notes, et en plus mes parents m’ont aidée à monter mon dossier sur Parcoursup. »