Nouvel épisode dans le débat sur le pouvoir d'achat

Par
Le pouvoir d'achat des ménages français devrait augmenter de 1,2 milliards d'euros en 2019 et les plus modestes et les retraités seront les perdants des mesures fiscales et sociales décidées dans les deux premiers budgets du quinquennat, selon une étude de l'Institut des politiques publiques (IPP) présentée jeudi.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Le pouvoir d'achat des ménages français devrait augmenter de 1,2 milliards d'euros en 2019 et les plus modestes et les retraités seront les perdants des mesures fiscales et sociales décidées dans les deux premiers budgets du quinquennat, selon une étude de l'Institut des politiques publiques (IPP) présentée jeudi.