Turquie: sous la colline, l’amiante

Notre enquête « Toxic Valley » révèle l’existence, dans la ville turque de Dilovasi, d’une décharge sauvage contenant de l’amiante, matériau cancérigène et dangereux pour les riverains. Des indices pourraient désigner une usine rachetée en 2007 par le groupe français Saint-Gobain, qui dit ignorer totalement l’existence de cette décharge.

ZEYNEP ŞENTEK, CRAIG SHAW (THE BLACK SEA) et yann philippin

11 octobre 2019 à 07h46

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

De loin, il s’agit d’une banale colline verte couverte d’arbustes, qui s’élève entre un quartier résidentiel et une mine de charbon à Dilovasi, une ville industrielle turque à une heure de route au sud-est d’Istanbul.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal