Poules en cages: la souffrance des animaux dénoncée par L214

Par

Une nouvelle vidéo, mise en ligne dans la nuit par l’association, montre la souffrance des animaux dans un élevage des Côtes-d’Armor. L’ONG demande la fin de ce type d’élevage d’ici à 2025.

 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le décor est sordide. Dans un long hangar sombre et sale, des cages à poules s’étalent à perte de vue. Les poules se piétinent par manque de place. Les cadavres se décomposent à côté des poules vivantes, décharnées et déplumées. C’est ce qui apparaît dans cette vidéo tournée dans une exploitation des Côtes-d’Armor et mise en ligne dans la nuit de dimanche à lundi par l’ONG L214 racontée par Libération. « La plupart de ces cages sont entièrement grillagées au sol, ce qui est illégal. Les animaux ne disposent donc d’aucune surface de confort. De tels élevages ne respectent même pas le minimum prévu par la loi », s’indigne Brigitte Gothière, cofondatrice et porte-parole de L214. Selon l’association, qui indique que ces images ont été tournées fin novembre, 138 000 poules vivent dans ces conditions.