Les révélations du magazine people Closer sur la relation secrète de François Hollande avec l’actrice Julie Gayet ne relèvent définitivement plus du débat sur la vie privée du président de la République. Outre la question de la sécurité présidentielle, mise à contribution pour assurer la discrétion de ces rencontres, alors que Valérie Trierweiler occupe à l’Élysée le rôle public de compagne officielle du président de la République (voir ici sa page personnelle sur le site de la présidence), les informations de Mediapart et du Point (lire là) sur l’appartement utilisé pour ces rendez-vous clandestins transforment cette affaire en scandale politique.