Corruption en Essonne: enquête de la PJ sur le maire de Vigneux

Par

La police judiciaire de Versailles a clos mardi une série d’auditions dans l’entourage de Serge Poinsot, maire de Vigneux-sur-Seine, dans le cadre d’une enquête préliminaire ouverte par le parquet d’Évry pour « favoritisme » et « corruption » présumés. L’élu placé en garde à vue courant janvier a reçu un 4×4 BMW d’une entreprise de travaux publics.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

À Vigneux-sur-Seine, l’affaire du 4×4 du maire de la ville, Serge Poinsot, était devenue un secret de Polichinelle. Non pas parce que tout le monde avait vu le maire au volant de cette BMW Série 5, mais parce qu’à force d’en parler, sur les marchés, dans les tracts, on finissait par l’avoir intégrée dans le paysage politique, comme l’élément d’un folklore local. Quelqu’un avait offert ce véhicule à Serge Poinsot – Mediapart l’avait révélé dès 2013. Et l'enquête se faisait attendre. L’élu a finalement été placé en garde à vue courant janvier par le SRPJ de Versailles.