Qu’est-ce qui fait courir les facteurs?

Le sociologue Nicolas Jounin s’est fait embaucher cinq semaines en tant que facteur intérimaire pour dévoiler les mécaniques qui poussent les postiers à travailler toujours plus vite – et plus mal. Entretien croisé avec Brahim Ibrahimi, facteur et syndicaliste Sud PTT.

Vidéo réservée aux abonné·es

Enquêtes exclusives, reportages, documentaires, entretiens…

Je m’abonne pour 1€

Résiliable en ligne à tout moment

Se connecter

De Jour de fête de Jacques Tati à Bienvenue chez les Ch’tis de Dany Boon, le métier de facteur est peut-être celui qui véhicule le plus d’idées reçues. Et pourtant, la réalité est loin, très loin des clichés de l’imagerie populaire. Pour raconter de l’intérieur le travail des 70 000 facteurs (qui ne sont plus embauchés comme fonctionnaires depuis 2002), le sociologue Nicolas Jounin s’est fait recruter en CDD pendant cinq semaines dans un centre postal.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié