Les salariés des fonderies du Poitou bloquent les expéditions

Par
Les salariés des deux fonderies du Poitou à Ingrandes-sur-Vienne (Vienne) ont décidé mardi de bloquer les magasins d'expéditions des deux usines en redressement judiciaire pour faire pression sur Renault, leur principal client, a-t-on appris de source syndicale.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BORDEAUX (Reuters) - Les salariés des deux fonderies du Poitou à Ingrandes-sur-Vienne (Vienne) ont décidé mardi de bloquer les magasins d'expéditions des deux usines en redressement judiciaire pour faire pression sur Renault, leur principal client, a-t-on appris de source syndicale.