Dans le Nord, « Pinault a brisé la famille Redoute »

Par

La cession de La Redoute sera effective fin avril. Le projet de modernisation des repreneurs passe par la suppression de 1 178 postes. Pour les salariés, profondément divisés, l'avenir revient à choisir entre « Pôle emploi ou le bagne »

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

 De notre envoyée spéciale dans le Nord