Côte d’Azur : les arrangements d'un maire UMP et d'un prince saoudien

Par

L'association anticorruption Anticor 06 et une association écologiste des Alpes-Maritimes ont déposé plainte contre X dans l'affaire dite du Château Robert, pour « trafic d’influence, détournement de fonds publics (et) corruption ». Le dossier mêle élus locaux, services de l'État, famille royale d’Arabie saoudite, propriétés luxueuses, cadeaux et échanges de bons procédés.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’était un projet royal. Le maire s’est donc incliné. Le prince Mohamed ben Fahd Al-Saoud, fils du défunt roi Fahd d’Arabie saoudite et neveu de l’actuel souverain Abdallah, a obtenu d'un élu local le déclassement d’une zone protégée en plein cœur de Vallauris (Alpes-Maritimes) pour y construire un immense palais. Une plainte contre X a été déposée le 23 mai pour « déclassement illégal d’espaces boisés classés à protéger ou à créer, trafic d’influence, détournement de fonds publics, corruption, recel, et toutes qualifications susceptibles de se rattacher au détournement de pouvoir ».