Le budget 2020 va réduire les impôts, et augmenter les inégalités

Par

Les premières discussions budgétaires ont débuté au Parlement. Pour maintenir le déficit en dépit de cadeaux fiscaux aux classes moyennes et supérieures, le gouvernement devrait mettre à la diète la sphère sociale plutôt que de baisser les niches fiscales des entreprises.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La première phase de préparation du budget 2020 a débuté jeudi 11 juillet devant le Parlement. Les deux locataires de Bercy, Gérald Darmanin et Bruno Le Maire, ont ouvert le traditionnel « débat d’orientation des dépenses publiques » destiné à préparer les projets de loi de finances et de financement de la Sécurité sociale pour l’an prochain qui seront présentés en septembre. Après les annonces du président de la République, le 25 avril dernier, concernant une baisse de 5 milliards d’euros de l’impôt sur le revenu (IR), les deux ministres étaient attendus sur le financement de la mesure. Mais aussi sur l’impact de ce financement sur les inégalités.