Le lycée occupé du XIXe arrondissement sera transformé en centre d’hébergement

Par

Les migrants qui occupent un lycée désaffecté du XIXe arrondissement de Paris sont partis pour rester. Sur Europe 1, ce mercredi 12 août, le premier adjoint au maire de la capitale a répété que le lieu ne serait pas évacué mais « transformé en centre d’hébergement ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Que vont devenir les quelque trois cents migrants qui occupent illégalement un lycée désaffecté du XIXe arrondissement ? Bruno Julliard, premier adjoint au maire de Paris, a tenté de répondre à cette délicate question, au micro d’Europe 1, ce mercredi 12 août. « Nous travaillons pour que les conditions de sécurité soient améliorées, une visite des services municipaux a eu lieu dans ce but, lundi. Nous souhaitons dans les tout prochains jours, les prochaines semaines, transformer ce lycée en un centre d’hébergement temporaire en y maintenant les migrants présents aujourd’hui. »