Un documentaire épingle la banalité maléfique des violences policières

Par

France 3 diffusait lundi 12 novembre, vers 23 h 50 (!), Police, illégitime violence, un documentaire de Marc Ball qui décrit et analyse les ressorts et les aboutissants des abus de contrôles d’identité, à Paris (XIIe) et à Argenteuil (Val-d’Oise). Effarant.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Ce documentaire zoome sans complaisance mais honnêtement sur les violences policières en procédant à deux états des lieux : une cité du XIIe arrondissement de Paris largement documentée, depuis des années, par Mediapart (voir ci-dessous le cartouche « lire aussi »), qui a conduit, grande première, à la condamnation en justice de quatre fonctionnaires d’une BSQ (brigade de soutien des quartiers) ; une cité d’Argenteuil (Val-d’Oise), qui se rebiffe à son tour contre les mauvaises pratiques des forces de l’ordre en déposant, elle aussi, une plainte collective inspirée des événements judiciaires parisiens.