Usul. Chasse, pêche, nature et politique

Par Morgane Jacob, Rémi Liechti et Usul

Emmanuel Macron assume sa proximité avec le lobby de la chasse et baisse le prix du permis de chasse. Mais cette bonne entente n'est pas nouvelle: les chasseurs ont appris depuis longtemps à obtenir du pouvoir les mesures les plus arrangeantes.

Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

© Mediapart

Emmanuel Macron ne cache pas sa proximité avec le lobby de la chasse, qu'il assume écouter et avec lequel il sait travailler en bonne intelligence. Il s'agit du président le plus « à l'écoute » de ces dernières décennies et ses décisions en la matière, comme la division par deux du prix du permis de chasse, sont scrutées et souvent contestées. Mais les chasseurs ont appris depuis longtemps à obtenir du pouvoir les mesures les plus arrangeantes. Quelles sont-elles et qui les a faites passer ?

☞ Suivez « Ouvrez les guillemets » sur TwitterFacebook et YouTube.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale