Nombreux blessés par flashball à Paris: la nouvelle «doctrine» Castaner

Par

Samedi 8 décembre, les effectifs de la Brigade de recherche et d’intervention (BRI) ont fait de nombreux blessés par des tirs de flashball en s’engageant sur l’avenue des Champs-Élysées. 170 personnes ont été accueillies dans les hôpitaux contre 162 le 1er décembre.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les Champs-Élysées, champ de bataille, fan-zone et enfin champ de tirs. En trois samedis successifs, les forces de l’ordre auront beaucoup varié sur la tactique à employer face aux « gilets jaunes ». Les enfermer, les empêcher d’entrer, les faire sortir : le préfet Michel Delpuech et le ministre de l’intérieur Christophe Castaner auront tout essayé.