Les quartiers populaires vont-ils perdre la mémoire ?

Par

Le site Métropolitiques, sous la plume des historiens Annie Fourcaut et Thibault Tellier, s'intéresse à la manière ambiguë dont le travail de mémoire se déroule autour des quartiers populaires.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Un projet de loi adopté le mois dernier prétend promouvoir depuis un ministère l’histoire, le patrimoine et la mémoire des quartiers prioritaires de la politique de la ville. Le rapport sur lequel celui-ci s’appuie laisse dubitatif et inquiète historiens et archivistes. S’agit-il d’un nouvel épisode de la longue histoire d’un Etat soucieux de construire un récit national officiel ?