Les écoles à Béziers, parent pauvre de la politique de Robert Ménard

Par François De Monès Et Annabelle Perrin (Le D'Oc)

Depuis qu’il est maire de Béziers, Robert Ménard martèle que l’école est l’une de ses grandes priorités. Pourtant, malgré des travaux de rénovation entrepris en urgence, son bilan n’est pas à la hauteur des ambitions affichées, d'après une enquête de notre partenaire Le d’Oc.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Il est des maux honteux que l’on préférerait glisser sous le tapis. Depuis des années, les écoles publiques de Béziers souffrent d’une maladie chronique : le manque d’investissement. « La honte », avait même titré Le Journal de Béziers (journal municipal), pour son premier numéro en juin 2014, photos chocs de l’école des Oliviers à l’appui, en très mauvais état.