Les soldats perdus de l'identité nationale se déchaînent

Par
Ils sont ivres de rage. Dans la foulée de l'annonce du report du débat sur l'identité nationale, les tenants de la laïcité pure et dure et les islamophobes de toute obédience se déchaînent. Au-delà de ces quelques figures, la question se pose de savoir si ce n'est pas une certaine France qui bascule et menace d'entraîner tout le corps social dans un étripage général. Parti pris.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Une certaine France est-elle en passe de basculer sous nos yeux dans un délire anti-musulman? Et surtout est-elle en mesure d'entraîner avec elle la totalité du corps social dans un étripage général sur la nation et ses valeurs? La semaine qui vient de s'écouler, pimentée dans la présentation d'une militante voilée sur une liste du NPA ou le braquage en burqa d'un bureau de poste, montre, hélas, que ces questions ne constituent plus d'improbables hypothèses.