« Le FN ne peut pas encore arracher une partie de la droite »

À deux mois des municipales, l'historien des extrêmes droites Nicolas Lebourg estime que le FN n'est pas en capacité de faire exploser les droites et décrypte l'équilibre interne difficile du parti.

Vidéo réservée aux abonné·es

Enquêtes exclusives, reportages, documentaires, entretiens…

Je m’abonne pour 1€

Résiliable en ligne à tout moment

Se connecter

Marine Le Pen peut-elle faire exploser les droites ? Le Front national tire-t-il profit de la radicalisation d'une partie de la droite et des mobilisations réactionnaires ? À deux mois des municipales, et après un an de manifestations auxquelles la présidente du FN n'a pas participé, l'historien des extrêmes droites Nicolas Lebourg – qui vient de lancer le premier Observatoire des radicalités politiques (ORAP) –, décrypte la situation du parti

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié