Mediator : Servier devant le tribunal de Nanterre

Par

Lundi 14 mai s'ouvre, devant le Tribunal de grande instance de Nanterre, le premier procès du Mediator, ce médicament qui aurait provoqué la mort de plus de 500 personnes entre sa commercialisation en 1976 et son retrait en 2009. Le groupe Servier est accusé de « tromperie aggravée ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Lundi 14 mai, le premier procès du Mediator s’ouvre au Tribunal de grande instance de Nanterre. Les laboratoires Servier, leur filiale Biopharma et leur président-fondateur Jacques Servier, ainsi que plusieurs dirigeants de la firme, sont poursuivis pour « tromperie aggravée » au préjudice de dizaines de patientes et de patients – il s’agit en très grande majorité de femmes – qui ont consommé du Mediator.