Corruption et endettement: l’armateur Bourbon dans la tempête, une secrétaire d’Etat dans le brouillard

Par

Employeur de 8 000 personnes à travers le monde, le groupe Bourbon est au pied du mur. Plombée par le poids de sa dette, sa holding a été placée en redressement judiciaire le 7 août. Bourbon est aussi renvoyé en correctionnelle pour des faits de corruption présumés en Afrique. Administratrice et présidente de son comité d’audit jusqu’à son entrée au gouvernement en octobre 2018, la secrétaire d’État Agnès Pannier-Runacher exclut toute responsabilité dans la crise actuelle.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Avis de tempête pour l’armateur Bourbon et ses 8 000 employés. Le groupe para-pétrolier dirigé par Jacques de Chateauvieux, un riche héritier de producteur de sucre de l’île de La Réunion, baron du milieu maritime et proche de l’Opus Dei, traverse sa plus mauvaise passe.