Cédric Herrou libéré après une septième garde à vue

Par

Accusé de violences et de séquestration par un passeur détenu à la maison d’arrêt de Nice, l’agriculteur et militant de la vallée de la Roya a été libéré mercredi après-midi après plus de trente heures de garde à vue à Nice.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Dans les Alpes-Maritimes, département dont le préfet a déjà été condamné à deux reprises pour atteinte au droit d’asile, le harcèlement judiciaire des militants secourant les migrants venant d’Italie se poursuit. L’agriculteur Cédric Herrou et un demandeur d’asile soudanais qu’il héberge ont été libérés mercredi après-midi après plus de trente heures de garde à vue.