Le tête-à-queue de la justice lyonnaise face aux comptes suisses de deux avocats

Par Mathieu Périsse (We Report)

Deux avocats de Lyon, soupçonnés d’avoir perçu 200 000 euros de rétrocommissions immobilières non déclarées sur des comptes en Suisse, doivent comparaître, jeudi 14 novembre, devant l’Ordre des avocats. Alors qu’il a estimé les faits « parfaitement caractérisés », le parquet général a décidé de ne pas poursuivre, laissant les deux hommes entre les mains de leurs pairs.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Deux avocats du barreau de Lyon doivent comparaître disciplinairement devant leurs pairs, jeudi 14 novembre, dans une affaire qui, au-delà des faits en cause, interroge sur l’attitude de la justice locale face à la délinquance en col blanc.