Soirée à Las Vegas: «Pas d'affaire Macron», selon son entourage

Par

Le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire sur une soirée de la « French Tech » à Las Vegas. Il soupçonne un délit de favoritisme. Emmanuel Macron, alors ministre de l’économie, était la vedette de l’événement.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Coup dur pour Emmanuel Macron. Alors qu’il fustige les ennuis judiciaires de François Fillon ou de Marine Le Pen, l’ancien ministre voit son nom mêlé, indirectement à ce stade, à une enquête préliminaire ouverte lundi 13 mars par le parquet de Paris et « visant des faits éventuels de favoritisme, de complicité et de recel ».