Le fait d'armes oublié des deux préfets de Sarkozy: la mort de Jacques Mesrine

Par

Christian Lambert est le nouveau préfet de Seine-Saint-Denis. Jean-Louis Fiamenghi, jusqu'alors chargé de la protection du chef de l'Etat, est également promu par Nicolas Sarkozy. Retour en arrière: ces deux super-flics faisaient partie de l'équipe commando qui, en 1979, tue le bandit et ennemi public n°1 Jacques Mesrine.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Christian Lambert va s'installer, lundi 19 avril, dans le fauteuil de préfet de la Seine-Saint-Denis. Nicolas Sarkozy a signé de sa main la nomination de ce «superflic» qui est l'un de ses plus fidèles soutiens dans la police. Avec un message limpide de l'Elysée : le prochain homme fort du «9-3» est un policier tout entier tourné vers l'opérationnel et les «voyous» vont subir ses foudres.