Quand Villepin donne dans la «préférence nationale»

Par

Dominique de Villepin a défendu jeudi l'idée d'un «revenu citoyen» pour «tous les citoyens français majeurs». La mesure exclut les étrangers en situation régulière. Une mesure anticonstitutionnelle qui relève de la préférence nationale au regard du droit français et européen.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Dominique de Villepin est-il favorable à la préférence nationale, mot d'ordre du Front national? Après la présentation, jeudi 14 avril, de son «projet citoyen» pour 2012 (voir son discours ici et l'intégralité du projet ), la question se pose.