Le Pen, spectatrice d'une campagne insolite

Par
Impuissante à imposer ses idées dans le débat et gestionnaire prudente de son capital dans les sondages, Marine Le Pen n'a encore jamais réussi à donner le ton de la campagne pour la présidentielle, dont le premier tour aura lieu dans neuf jours.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Impuissante à imposer ses idées dans le débat et gestionnaire prudente de son capital dans les sondages, Marine Le Pen n'a encore jamais réussi à donner le ton de la campagne pour la présidentielle, dont le premier tour aura lieu dans neuf jours.