Les agents de propreté, dernier maillon de la chaîne

Par Adama Sissoko

Ils désinfectent les hôpitaux, les parties communes des logements, les bus et les gares. Les agents de nettoyage sont en première ligne dans la lutte contre la propagation du coronavirus. Pourtant, certains n’ont ni masque ni gel hydroalcoolique pour se protéger.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Quand Emmanuel Macron a exhorté, le 16 mars, les Français à rester chez eux, Jacques (son prénom a été changé à sa demande), résidant à Rennes, a tout de suite su que cette consigne ne le concernait pas. Le lendemain matin et les jours suivants, comme depuis vingt ans, ce chef d’équipe de nettoyage chez Atalian s’est rendu dans les parties communes des logements sociaux dont il a la charge afin de rejoindre les cinq salariés qu’il a sous sa responsabilité.