La défense de Laetitia Avia fait pschitt

Par David Perrotin

De nouveaux documents révélés par Mediapart contredisent la défense de la députée LREM de Paris. Certains de ses propos à connotation raciste ou homophobe ne sont pas des blagues proférées dans un cadre privé. De nombreuses alertes avaient par ailleurs été lancées par ses assistants parlementaires.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Nier en bloc. C’est la défense adoptée par la députée LREM Laetitia Avia après les révélations de Mediapart sur les conditions de travail de cinq de ses anciens assistants parlementaires. Documents à l’appui, ils dénonçaient des humiliations à répétition au travail, ainsi que des propos à connotation sexiste, homophobe et raciste.