Falsification au détriment d'un détenu : la justice récidive

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La justice peut-elle impunément commettre un faux ? Par exemple, blancoter un document pour modifier, à ses dépens, les choix d'un détenu ? L'affaire concerne un homme de 31 ans, arrêté le 24 novembre 2011 en Indre-et-Loire, dans le cadre d'une enquête sur une équipe de go fast soupçonnée d'avoir convoyé des centaines de kilo de résine de cannabis depuis l'Espagne.