Usul. Insécurité: «On s’en fiche des chiffres»

Par Usul et Rémi Liechti

Chaque fait divers est l’occasion pour les politiques français d’aller toujours plus loin dans l’outrance. En attendant la « rentrée sociale », retour sur une séquence largement lancée et entretenue par le ministre de l’intérieur Gérald Darmanin, que rien ne semble être en mesure de juguler.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.