Hubert Nyssen, fondateur d'Actes Sud, est mort

Par
Hubert Nyssen, fondateur des éditions Actes Sud, était l’un des tout derniers grands éditeurs, de ceux que l'on identifie avec leur maison. Il était aussi un écrivain, et un essayiste. Il est mort dans la nuit du 11 au 12 novembre. Retour sur un parcours singulier, atypique, et une saga, nordique entre autres.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La mort d'Hubert Nyssen n'est pas seulement celle d'un éditeur au terme d'un parcours très particulier qui l'aura vu créer, avec quelques-unes et quelques-uns, ce qui allait devenir une immense réussite éditoriale, en un temps où on les compte sur les doigts d'une main. C'est aussi, pour ceux qui l'ont côtoyé, ont travaillé avec lui, la fin d'un compagnonnage rare. Et, avant même de revenir sur sa vie, le récit que nous a fait parvenir le traducteur des œuvres complètes de Dostoïevski, André Markowicz, de retour d'Arles, évoque justement cela.