Le retour annoncé par Hollande accueilli avec perplexité

Par
"Je vais revenir" : ces trois mots prononcés par François Hollande le week-end dernier en Corrèze ont été accueillis avec un scepticisme mêlé d'ironie mercredi dans les couloirs de l'Assemblée nationale.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - "Je vais revenir" : ces trois mots prononcés par François Hollande le week-end dernier en Corrèze ont été accueillis avec un scepticisme mêlé d'ironie mercredi dans les couloirs de l'Assemblée nationale.