Chez les militants du FN, le grand écart idéologique

Par

Qui sont aujourd'hui les adhérents du Front national qui se réunit ce week-end à Tours pour la passation de pouvoir entre Jean-Marie Le Pen et sa fille? Ils ont quitté la majorité présidentielle ou viennent de la gauche; ils sont pro-européens ou réclament le retour au franc; ils prônent un combat pour la laïcité ou sont hostiles à l'islam. Portraits.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Ce week-end, quelque 2.000 militants du Front national sont réunis à Tours pour un congrès particulier: celui de la passation de pouvoir entre Jean-Marie Le Pen et sa fille – qui sera officiellement intronisée dimanche après la révélation du vote des militants. Mediapart a décidé de s'installer loin de l'estrade où défilent les responsables du FN, loin du cirque médiatique autour du sacre de Marine Le Pen pour se plonger dans le vivier des militants frontistes. Qui sont aujourd'hui les adhérents du Front national? Ils ont quitté la majorité présidentielle ou viennent de la gauche; ils sont pro-européens ou réclament au contraire le retour au franc; ils prônent un combat pour la laïcité et ou sont hostiles à l'islam. Portraits.