«En direct de Mediapart» : Gauche réformiste, la fin de l'histoire ?

Pierre Rosanvallon, historien, sociologue, professeur au collège de France, était notre invité mercredi sur « En direct de Mediapart ». Face à lui, Édouard Martin, ancien ouvrier et syndicaliste, député européen PS, puis Sophie Wahnich, historienne, directrice de recherche au CNRS.

Cet article est en accès libre.

Pour soutenir Mediapart je m’abonne

© Mediapart
PDF

Soirée spéciale sur Mediapart mercredi soir, avec Pierre Rosanvallon, autour du thème « Gauche réformiste, la fin de l'histoire ? ». Un débat animé par Frédéric Bonnaud et Edwy Plenel. Pierre Rosanvallon est historien, sociologue, professeur au collège de France (lire ici). Il est, entre autres, l'initiateur de la République des idées, du site la Vie des idées ainsi que du Parlement des invisibles.

- Retour sur le parcours de Pierre Ronsanvallon

- Pierre Rosanvallon face à Édouard Martin, ancien ouvrier et syndicaliste, ancien délégué du personnel CFDT de l’usine ArcelorMittal. Il prend la tête de la lutte contre la fermeture des hauts-fourneaux de Florange en 2009. Il est élu en 2014 député européen sous les couleurs du parti socialiste.

© Mediapart

- Pierre Rosanvallon face à Sophie Wahnich, historienne, directrice de recherche au CNRS (lire ici).

© Mediapart

Ci-dessous, nos précédents articles ou entretiens :

La République des idées : quelle influence? (1/2)
La République des idées: un itinéraire intellectuel (2/2)

Pierre Rosanvallon: la gauche manque d'une «utopie sociale»

Pierre Rosanvallon: «L'échec du sarkozysme, la panne de la gauche»

Représenter les invisibles, la République dévidée

Sophie Wahnich : Expérimenter la révolution
Trois livres explorent l'actualité de la Révolution française

Edouard Martin : «Je ne suis pas un produit marketing»
Européennes : dans l'est, un PS aux abois se range derrière Edouard Martin

Edouard Martin, l'ouvrier qui rappelle Jaurès aux socialistes


À la Une de Mediapart

Amérique du Nord — Reportage
Au Wyoming, qui sauvera Liz Cheney, la républicaine anti-Trump ?
S’enfoncer dans les délires de Donald Trump ou reconduire son opposante numéro 1 au sein de son parti ? Une certaine idée de la démocratie américaine se joue mardi 16 août dans les primaires républicaines de l’« État des cow-boys ».
par Alexis Buisson
Migrations — Reportage
Les réfugiés afghans refusent que leur pays tombe dans l’oubli
Après la chute de Kaboul, le 15 août 2021, quelque 2 600 Afghans ont été évacués vers la France via des vols de rapatriement. Mediapart donne la parole à celles et ceux qui tentent de se reconstruire, loin de leur pays et de leur proches, qu’ils savent meurtris.
par Nejma Brahim
Politique
Prostitution : le torchon brûle entre écologistes et associations
Depuis plusieurs jours, une querelle oppose des associations LGBTQI+ et Raphaëlle Rémy-Leleu, élue EELV de Paris. Les premières reprochent vertement à la seconde ses positions sur le travail du sexe. L’écologiste dénonce un « harcèlement » injuste.
par James Gregoire
Écologie — Reportage
Ne pas perdre une goutte d’eau, le combat de Lyon et de sa région
Dans le département du Rhône, parmi les plus touchés par les canicules, retenir et économiser l’eau devient urgent. La bataille se joue mètre cube après mètre cube, de la déconnexion des réseaux d’assainissement à la rénovation des trottoirs, de l’arrosage des jardins aux prélèvements par les gros industriels.
par Mathieu Périsse (We Report)

Soutenez un journal 100% indépendant Et informez-vous en toute confiance grâce à une rédaction libre de toutes pressions Mediapart est un quotidien d’information indépendant lancé en 2008, lu par plus de 200 000 abonnés. Il s’est imposé par ses scoops, investigations, reportages et analyses de l’actualité qui ont un impact, aident à penser et à agir.
Pour garantir la liberté de notre rédaction, sans compromis ni renoncement, nous avons fait le choix d’une indépendance radicale. Mediapart ne reçoit aucune aide ni de puissance publique, ni de mécène privé, et ne vit que du soutien de ses lecteurs.
Pour nous soutenir, abonnez-vous à partir de 1€.

Je m’abonne