Le NPA toujours divisé sur sa candidature à la présidentielle

Après le désistement d'Olivier Besancenot, le conseil politique du NPA s'est divisé sur l'attitude à adopter quant à sa candidature pour 2012, les deux porte-parole du mouvement, favorites pour se présenter devant les urnes, ne sont pas sur la même ligne.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

De Charybde en Scylla au NPA? Une semaine après la déclaration de non-candidature d'Olivier Besancenot (lire notre entretien avec lui), la direction du mouvement anticapitaliste s'est à nouveau profondément divisée ce week-end sur l'attitude à adopter pour la prochaine présidentielle. En cause: la poursuite, ou non, des discussions unitaires pour construire un bloc de gauche anticapitaliste. Et sur ce point précis, les deux nouvelles porte-parole du NPA ont défendu des positions opposées, compliquant davantage le choix du candidat pour 2012.