Trois associations poursuivent Facebook, Twitter et YouTube pour non-modération

Trois associations antiracistes françaises ont annoncé dimanche qu'elles portaient plainte contre Facebook, Twitter et YouTube pour non-respect de leurs obligations de modération des propos diffusés par ces réseaux sociaux.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Trois associations antiracistes françaises ont annoncé dimanche 15 mai qu'elles portaient plainte contre Facebook, Twitter et YouTube pour non-respect de leurs obligations de modération des propos diffusés par ces réseaux sociaux.